La fête du Wesak

La fête du Wesak

La fête du Wesak

Le Wesak, qu’est-ce que c’est ?

C’est une fête que l’on retrouve partout dans toutes les civilisations et sur tous les continents. Le Wesak est être une fête traditionnelle du bouddhisme. L’origine du mot Wesak vient de l’Inde, c’est une traduction du Sanskrit qui désigne les mois d’avril et de mai. C’est la fête des moissons en Inde dans l’état de Pendjab, cette région est considérée comme le grenier à riz de l’Inde.

Cette fête est célébrée traditionnellement en mai. La particularité de la fête du Wesak est d’illuminer le divin dans le cœur des hommes. C’est un rendez-vous planétaire qui célèbre les énergies de Dieu par l’intermédiaire du Christ et de Bouddha descendus sur terre, selon les anciennes traditions.

Bouddha quitte une fois par an, son temple divin pour venir bénir la terre. En coopération avec le Christ, il apporte les énergies de Shamballa et le message de Lumière et d’Amour à toute l’humanité.

Toujours dans les traditions, la cérémonie se déroule dans une petite vallée du Tibet au-delà de l’Himalaya. Un grand rassemblement à lieu, pour célébrer ce moment de l’année ou Dieu bénit l’humanité et la terre par l’intermédiaire du Bouddha et du Christ.

Que se passe-t-il exactement pendant le cérémonial ?

C’est le moment pour les hommes et les femmes de part et d’autre de la planète d’accueillir ces énergies en leur cœur afin de déployer la lumière et entrer en osmose avec elle.

Le bouddha, expression de la Sagesse de Père-Mère qui représente l’Orient et le Christ, expression de l’Amour de Père/Mère, qui représente l’Occident, se présentent ensemble pour bénir la terre et l’humanité. Au-delà de toute connotation religieuse, le Bouddha et le Christ, représentent la descente et la fusion des énergies bouddhique et atmique*

2 jours avant la pleine lune, il est conseillé d’accueillir ces énergies par la médiation. C’est le moment de se recueillir, de marquer un temps de pause, de réflexion et d’observation, de ressentir en soi la renaissance aux nouvelles énergies, de renaitre à de nouvelles prises de conscience.

En Inde on célèbre le jour de commémoration de la renaissance, de l’éveil et de la mort de Bouddha.

En cette période de fête du Wesak, la pleine lune est généralement très puissante et conserve des effets pendant 15 jours, jusqu’à la nouvelle lune de mai.

C’est un grand rassemblement spirituel entre tous. C’est le moment de s’unir à l’égrégore d’amour.

La grande invocation de la fête du Wesak :

Du point de Lumière dans la pensée de Dieu
Que la Lumière afflue dans la pensée des hommes.
Que la Lumière descende sur la Terre.

Du point d’Amour dans le Cœur de Dieu
Que l’amour afflue dans le cœur des hommes.
Puisse le Christ revenir sur Terre.

Du centre où la Volonté de Dieu est connue
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes.
Le dessein que les Maîtres connaissent et servent.

Du centre que nous appelons la race des hommes
Que le Plan d’Amour et de Lumière s’épanouisse,
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.

Que Lumière, Amour et Puissance restaurent le Plan sur la Terre.
« Qu’il en soit ainsi et aidez-nous à accomplir notre part. »

Autre invocation intéressante :

Que les Forces de Lumière apportent l’illumination à l’humanité.
Que l’esprit de Paix s’étende en tous lieux.
Que partout les hommes de bonne volonté se rencontrent dans un esprit de collaboration.
Que le pardon de la part de tous les hommes soit la note-clé de cette époque.
Que la force assiste les efforts des Grands Êtres.
Qu’il en soit ainsi et aidez-nous à faire notre part.

Sources : Propos inspirés du site www.aquarienne.net.

*Le plan Atmique également appelé plan Nirvanique est celui de la conscience de la volonté spirituelle.

Qu’en est-il du « féminin sacré » dans les énergies actuelles ?

Qu’en est-il du « féminin sacré » dans les énergies actuelles ?

Quoi ? La société se féminise, qu’est-ce au juste le féminin sacré ?

On entend de partout parler du « féminin sacré » ! N’avez-vous pas entendu dire, comme moi, que la société se féminise ? Si l’on s’en tient aux médias de masse, qui n’hésitent pas à titrer leur papier avec des « Mais où sont passer les hommes ? » pour le Figaro, ou le Point qui titre « Le féminin est bel et bien le sexe de base » *… Et j’en passe… Nous le constatons aussi à travers les publicités ! Les hommes se féminisent, on les déshabille pour toucher… Quoi ? L’inconscient féminin ?
En politique, il y a de plus en plus de femmes ! Tiens, savez vous qu’en 1978, il n’y avait que 4% de femmes à l’assemblée nationale pour 39% aujourd’hui.
L’armée se féminise ! Le taux de féminisation de l’armée atteint 15,4 % contre 9% des effectifs en 2001**.

Quelques recherches plus loin…

D’après les recherches que j’ai effectuées pour la rédaction de cet article, j’ai pu m’apercevoir que beaucoup de stages en développement personnel existent. Un grand nombre de personnes travaillent dans le bien-être. Les médecines alternatives ont tiré parti de ce phénomène en pleine expansion du dit « féminin sacré » . Elles se proposent de vous aider à vous réapproprier votre « féminin sacré ». Des soins de toutes natures fleurissent. Tous, avec la promesse de vous ré harmoniser de cette polarité longtemps ignorée voir bafouée. Je suis, pour ma part, partie prenante de ces aides qui, si elles sont menées par de bons professionnels, offrent des résultats vraiment extraordinaires pour tous ceux qui désirent transcender leur condition. C’est dire comme ce « féminin sacré » a le vent en poulpe !

Mais je reste toujours sur ma faim quant-à savoir ce qu’est au juste le « féminin sacré » ? Et j’ai voulu approfondir ce que voulait dire le « féminin sacré ». Car dans ce terme, nous retrouvons la notion de « sacré ». Et dans le dictionnaire Larousse ; « Sacré » veut dire ceci : « Qui appartient au domaine séparé, intangible et inviolable du religieux et qui doit inspirer crainte et respect (par opposition à profane) : Les vestales entretenaient le feu sacré ».

Si nous prenions un peu de hauteur !

© www.gaiaorion.com

Tout d’abord, je ne suis pas sûre qu’il faille parler du « féminin sacré » en le séparant du masculin. Je pense que ce sont deux énergies qui n’en font qu’une. C’est une même et seule énergie.

Nous vivons une grande période de renversement et de réunification où la conscience humaine est remise en question. C’est-à-dire que, quel que soit le sexe auquel nous appartenons, nous sommes tous et toutes touchés au plus profond de notre ADN. Nous sommes tous atteints par des vagues d’énergies de très hautes vibrations émanant des plans multidimensionnels, réunissant les consciences les plus élevées.
Ces grandes vagues d’expansion de conscience soulèvent les voiles qui obscurcissaient la conscience humaine en nous plongeant dans une longue léthargie depuis des temps immémoriaux.

C’est le temps d’action de Grâce qui nous arrive, en ces temps où la terre est en train d’ascensionner. D’un point de vue multidimensionnel, le masculin est représenté par l’archange Métatron, tandis que la polarité féminine c’est Marie-Isis tous deux cocréateurs de notre monde. Cette dernière est puissamment ressentie par de nombreuses personnes et explicitée par de nombreux sites internet depuis que la terre est en pleine ascension et que les énergies nous élèvent à plus de conscience de nous-même***.

Il ne faut pas voir ici le masculin et le féminin tels que notre condition humaine nous conduit à le comprendre avec notre perception divisée, mais bien de comprendre que ce sont des énergies qui ne font qu’une.

Comment se fait cette réunion du « féminin sacré » au « masculin sacré » ?

Cette réunion doit se faire d’abord au niveau du cœur vibrant. Si nous sommes TOUT alors le Un s’exprime dans l’alliance de ces deux pôles.
Qu’on le veuille ou non, les énergies féminines se répandent à un niveau au-delà de nos perceptions et nous infusent jusqu’à venir s’ancrer au plus profond de notre ADN.
Peu importe du niveau de conscience dans lequel nous sommes, cela se fait !
Nous le ressentons au niveau collectif et au niveau individuel. Nous avons alors le choix, soit d’en prendre conscience, soit de le vivre indépendamment de notre volonté. Mais ce qui est sûr, c’est que la réunification de « masculin sacré » et du « féminin sacré » est semblable à un accouchement systémique.

En conclusion

L’heure est venue d’ajuster notre conscience avec les valeurs de notre Mère Divine, l’idéal féminin et ce peu importe notre genre. En accueillant ces valeurs, nous exprimons au monde qui nous entoure des valeurs de paix, d’attention, d’honnêteté, d’éthique, d’authenticité, d’écoute, etc.… En opposition avec ce que l’humanité a connu de déviance en ne mettant en avant que le pôle masculin, nous conduisant ainsi à un déséquilibre des populations et au niveau individuel, des êtres que nous sommes.

Il s’agit donc maintenant de respecter l’équilibre de l’un et de l’autre. Toute cette réappropriation permettra de retrouver l’unité. Nous pourrons ainsi accueillir, au moment opportun, la manifestation de notre mère créatrice, au niveau de notre champ de conscience et manifester l’unicité, l’harmonie et nous préparer à devenir des candidats à l’ascension !
Vaste programme !

Je vous remercie de votre attention ! N’hésitez pas à partager cet article et à le commenter !

Je vous propose aussi de découvrir les Ateliers O Féminin qui organise des stages qui ont pour but, de se réapproprier son féminin sacré !

féminin sacré féminin sacré féminin sacré

Retrouvez tous les tableaux de Gaia Orion sur son site internet : www.gaiaorion.com

Spiritu-Elles - Gaia Orion - Invitation Rectowww.gaiaorion.com

Retrouvez l’article sur les couleurs dans le tarot de Marseille, ou l’article « 6 astuces pour penser positivement »

Mes sources et en savoir plus sur :

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-02-22/le-feminin-est-bel-et-bien-le-sexe-de-base/920/0/121765

** http://www.senat.fr/rap/r14-373/r14-3730.html

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/03/l-armee-francaise-se-feminise_1434720_3224.html#ierHvEAVTXv7xEiF.99

*** propos inspirés de l’article d’Yvan Poirier dans la presse galactique.